Avec 200 points de plus sur la plupart des échiquiers, cette première journée de N3 nécessite une victoire pour "assurer rapidement le maintien", avant d'avoir des objectifs plus prétentieux. Je suis le petit nouveau, c'est ma première dans cette équipe qui fait régulièrement la navette avec la N4. 295 Kms l'aller-retour, même pas de quoi me décourager!

Cédric et Hans terminent les premiers en moins de deux heures, ils ramènent deux points mais je n'ai pas vu leurs parties, m'étant peu levé au début. Pour ma part j'ai les blancs et joue 1. b4. Mon adversaire désarçonné joue trois fois le même fou dans les six premiers coups, ce qui me donne le contrôle des rangées 1 à 5 en milieu de jeu. Voulant se libérer il ouvre la position, je gagne du matériel et ma tour rentre en 7. Fatal.




3-0. La victoire est proche, mais Ivan a une position difficile à jouer. Le roi de Christian est au centre et trop de pions ont disparu. Avant de reprendre le fou noir en d1 il se lance dans une combinaison pour le mat infructueuse à cause de ce fou oublié qui vient s'interposer. Avec une tour sèche en moins il dut rapidement se résigner à s'incliner.

Ivan se redresse, et son adversaire tombe au temps dans une position délicate à jouer en zeinot. Frustré pour une histoire de côte Elo, son adversaire s'énerve alors que tout le monde est au 35ème coup. La tâche d'Antoine est difficile, il n'y a plus les dames mais beaucoup de pièces mineures dans une position aérée où les combinaisons tactiques sont légions. Avec 3 min' à la pendule, il perd une qualité puis la partie.

Aude assure la victoire avec une belle nulle au 1er face à un petit jeune assez costaud, Olivier ne joue donc que pour lui. En tant que fidèles coequipiers nous le laissons seul à Abbeville face à sa partie où il reste autant de pions que de pièces à longue portée. Le roi adverse est dans les courants d'air mais son adversaire manoeuvre très bien ses pièces lourdes. Il marque un demi-point, scellant le score à 4-2.

Connectez-vous pour commenter