Bonjour à tous !

Ce dimanche 8 Février se jouait, à Lille, le match Arras-Lille dans le cadre des 32ème de finale de la coupe de France. Notre équipe était composée de Clément FREDERIC, Georges LERUSTE, Thomas CALOONE et Boris FRANCK. Nous sommes opposés à Arras qui est un peu en dessous niveau elo, notamment sur les échiquiers 2 et 3 mais a un petit avantage sur le quatrième échiquier, il ne faut donc pas faire de faux pas. Les parties se déroulent sans incident, sous l’œil attentif de notre arbitre Nicolas FOURNIER.

 

Les parties des premier et deuxième échiquiers débutent tranquillement : Georges voit sa Réti opposée à une ouverture hippopotame (double fianchetto), tandis que mon adversaire échange toutes les pièces pour essayer d’aplanir la position. Pendant ce temps les échiquiers 3 et 4 voient plus d’action. Thomas joue une partie à roque opposé sur une sicilienne tandis que l’ouverture tranquille d’Edmond STAWIARSKI face à Boris, cachait le désir du capitaine adverse de faire le grand roque le plus rapidement possible et de préparer l’attaque.

Le rythme s’accélère sur le 4ème échiquier. Boris gagne une qualité et un pion mais Edmond dispose alors d’une forte attaque avec une batterie dame + fou visant le roi noir. Boris doit alors défendre précisément avec une heure de retard à la pendule. Après quelques frayeurs il atteindra le 40ème coup, synonyme d’un ajout de 30 min. Il parviendra alors, sans trop de difficulté à convertir son avantage matériel en une victoire.

La partie de Thomas connait elle aussi beaucoup de mouvement. La course de vitesse où chaque camp lance ses pions à l’assaut du roque ennemi voit l’infanterie d’Éric MANET arriver à créer une brèche dans la position du roi de Thomas. Mais celui-ci réussi à se mettre en sûreté tandis que la contre-attaque du jeune Lillois sur l’aile roi est très forte et va lui permettre de conclure la partie, lors du zeitnot, par une jolie combinaison de mat et nous apporte un deuxième point.

Pour trouver du contre jeu, mon adversaire, Ermal ISUFI, va sacrifier un pion mais son initiative semble insuffisante. Deux coups plus tard il me fait alors don d’une qualité qui me permettra de convertir la partie en troisième victoire de l’équipe au 40ème coup.

Il ne reste plus que la partie de Georges, qui après un début très tranquille, dégénère en une position très compliquée où le Lillois a un petit avantage sur Alain DEGAND. Le zeitnot commence et Georges fait parler ses talents de blitzeur et de tacticien en gagnant coup sur coup une qualité puis une pièce pour nous apporter notre 4ème victoire.

LILLE 4 - 0 ARRAS
FREDERIC Clément 2182 1 - 0 ISUFI Ermal 2081
LERUSTE Georges 2169 1 - 0 DEGAND Alain 1905
CALOONE Thomas 2074 1 - 0 MANET Éric 1928
FRANCK Boris 2090 1 - 0 STAWIARSKI Edmond 2123

 

Merci à tous les joueurs et à l’arbitre !
Rendez-vous le 8 Mars pour les 16ème de finale.

Clément

Log in to comment