Bonjour à tous !

Ce dimanche 08/03 se déroulait à Boulogne sur Mer la rencontre Boulogne-Lille dans le cadres des 16ème de finale de la Coupe de France.

 

Notre équipe était composée de Rabah BOUHALLEL, Paul HAUSEUX, Antoine LAI et moi-même. D'après le professeur Elo ou en tout cas son classement nous avons un bon avantage sur les deux premiers échiquiers mais un petit désavantage sur les deux derniers.

Au troisième échiquier Paul fait face à une ouverture agressive qui ne doit pas être correcte. Ne connaissant pas la variante amenant au plus grand avantage, il décide de jouer plus positionnel et profitant d'imprécisions de son adversaire va ainsi rapidement gagner une qualité, puis encore une pièce amenant le premier point pour Lille.

Au deuxième j'affronte une défense scandinave qui va rapidement s'orienter sur un terrain très tactique ou mon adversaire joue très rapidement. Je me retrouve ainsi avec un désavantage au temps, mais la rapidité à jouer du Boulonnais a pour inconvénient qu'il commet des imprécisions et se retrouve sous pression. La position devient extrêmement tendue même si je garde un petit avantage. Après quelques imprécisions de part et d’autre la partie se dirige vers une finale de dames et fous à mon avantage grâce à un pion en 7ème rangée qui me permettra quelque coup après le contrôle du temps d'apporter le deuxième point de l'équipe.

Le quatrième échiquier oppose Antoine au plus fort joueur de l'équipe adverse. La partie semble longtemps équilibrée. L'échange des dames ne change pas l'évaluation de la position mais son adversaire voulant gagner de l'espace affaiblit un peu son aile roi ce qui permet à Antoine de placer une jolie combinaison gagnant du matériel. Les blancs tentent alors d'exploiter leur pion passer mais en vain. Antoine apporte ainsi le troisième point de l'équipe synonyme de victoire.

Rabah au premier nous offre une ouverture solide gardant pour la suite de la partie les premières actions belliqueuses. Son adversaire n'étant pas non plus d'humeur à jouer trop activement Rabah passa à l'attaque en envoyant ses pions à l'assaut du roque ennemi. Gagnant petit à petit de l'espace ces pions centraux furent tellement menaçants que son adversaire se résigna à sacrifier une pièce contre deux fantassins espérant se libérer et en récupérer d'autres par la suite. Mais la pièce de plus du Lillois fut déterminante et le quatrième point arriva bientôt.

BOULOGNE SUR MER

0 – 4

LILLE

DAMOTTE Quentin

1756

0 - 1

f BOUHALLEL Rabah

2320

FLEURQUIN Boris

1977

0 - 1

FREDERIC Clément

2192

GAILLARD Bruno

1864

0 - 1

HAUSEUX Paul

1810

GUILBERT Jean-Louis

1987

0 - 1

LAI Antoine

1884

Merci et bravo aux joueurs !

Les 8ème de finale auront lieu le 05/04.

Clément

Connectez-vous pour commenter